Interview de Philippe Boiche, PDG du site Ocarat.com

philippe boicheBonjour Philippe, ancien associé et fondateur de Grosbill.com, plateforme pure player dans le secteur informatique. Cela fait maintenant 12 mois que vous vous êtes associé à un joailler ainsi qu’à plusieurs diamantaires pour créer le site de vente Ocarat qui commence à beaucoup faire parler de lui.

Pourrions-nous avoir quelques retours pour nos lecteurs ?

Philippe : Avec plaisir, merci de consacrer quelques lignes à ce sujet.

Guide E-commerce : Commençons avec une question hors sujet mais qui intéresse nos lecteurs ! Vous avez vendu le site (ou du moins, une partie majoritaire des parts) Grosbill au groupe Auchan en 2005.

interview philippe boiche ocarat

Pourquoi vous être ensuite éloigné du groupe ? Quels ont été vos objectifs sur le court et le long terme ? Une pause, un nouveau départ ?

P.B. : Nous, les cinq fondateurs, avons vendu en 2005 une part majoritaire à Groupe Auchan de GrosBill SA. Pour ma part j’ai quitté GrosBill en 2007, donc 2 ans après cette cession. J’ai appris des choses essentielles pendant ces 2 années en collaboration avec Auchan et mon « ex nouveau » patron, et je crois que le départ s’est fait sur des bases saines et principalement fondé sur une volonté de ma part d’aller vers un autre type de société. J’ai en effet « abandonné » pendant 3 ans le E-Commerce pour aller dans le T-shirt, l’industrie de la mode… un cuisant échec… il me reste quelques pièces pour les collectionneurs ;o).

Donc oui, une tentative de nouveau départ… pour finalement un retour à ce que j’aime, le commerce en ligne !

Guide E-commerce. : Ok Philippe, merci pour cette petite introduction, rentrons maintenant dans le vif du sujet :

Pouvez vous nous présenter votre nouveau bébé « Ocarat » et nous en dire un peu plus sur la partie invisible du projet ! Parlez-nous de vos objectifs et de vos ambitions.

Guide E-commerce : Le E-Commerce est né il y a maintenant 13 ans … enfin pour moi ! … cela étant, chaque secteur est arrivé à son tour sur la toile. En premier le voyage, puis l’électronique, et très récemment le luxe. OCARAT s’inscrit parfaitement dans cette approche « marché online en croissance », enfin du moins dans le timing.

Notre ambition est forte, certains d’entre nous se plaisent à dire que nous aurons en septembre le plus gros catalogue de bijoux et joyaux : + de 5000 produits prévus… , pour ma part je pense qu’OCARAT occupera une place d’ici 2 ans dans les 10 premiers « pure player » de ce marché.

L’objectif consiste, en reprenant les fondamentaux du Web, à faire d’OCARAT un spécialiste du bijou en ligne, en construisant une offre fondée sur de nombreux fournisseurs et clairement une multitude de bijoux. Ca c’est pour le côté non glamour !

Pour le coté futile, c’est un beau site, pour lequel nous avons voulu une navigation simple et intuitive, qui met en avant le produit. Nous vendons des bijoux, qui par nature sont beaux, … il fallait que le site leurs rende hommage.

Pourquoi Ocarat ? D’où vous est venue cette idée ? Aviez-vous déjà une connaissance des bijoux de luxe et des pierres précieuses ?

P.B. : OCARAT … Le O comme la forme ronde parfaite d’un diamant … CARAT, pour reprendre l’unité de poids des diamants… OCARAT

L’idée est partie d’une rencontre, de compétences complémentaires et de produits qui nous plaisaient et dont certains étaient vraiment de fins connaisseurs. Quatre de mes associés sont dans le métier, l’un est « Haut Joaillier » créateur, un esthète qui enflamme le regard des femmes quand il parle de bijoux, trois autres sont diamantaires, et ex exploitants de gisements…tous ces talents sine qua non de notre expertise.

Pour ma part, je n’étais que consommateur il y a un an. C’est fascinant et pourtant tellement simple… Quelques grammes d’or, des pierres précieuses et des gestes simples… Mais quelle rigueur et créativité pour plaire ! …

Aujourd’hui j’ai effectivement le jargon du bijou et je peux en parler, c’est ma limite, je ne risque pas de créer et encore moins d’en fabriquer.

Si je vous offrais un petit coup de pub dans cet article, me diriez vous quels sont les avantages d’Ocarat ; ce qui le différencie de la concurrence et des pure player tel Edenly ou Adamence ?

P.B. : Ces 2 marchands sont en avance sur nous, même si nous avançons vite, nous avons encore un long chemin à parcourir pour atteindre le niveau d’affaires de ces 2 sites. Cependant, notre offre produit est déjà actuellement plus étendue que les leurs et puis nos prix sont plus doux !

Nous avons une approche « par Marque » du catalogue, sur Ocarat vous trouvez sans soucis les grands artisans français, offrir le choix sans mentir sur l’origine du produit en la certifiant par les poinçons de maitre des joailliers.

Une des forces d’OCARAT est de vendre des produits en cherchant toujours le meilleur rapport qualité, prix. Le choix au bon prix… cela parait peut être prétentieux, mais OCARAT offre vraiment un vaste choix de produits toujours aux prix du Web. En plus nous écoutons nos clients et allons chercher de nouveaux produits sur simple demande. Guy Laroche Céramique en est un bon exemple, un choix presque exhaustif de produits avec des tarifs vraiment avantageux.

Comparez c’est Facile est un de nos leitmotiv : venez et vérifiez nos infos, prix, dispo : si vous trouvez mieux ailleurs dites le nous !

Côté Marketing, quelle est/sont votre/vos stratégie(s) pour 2011 ?

P.B. : Ah ca ! … Évidemment les fondamentaux : SEO / SEM / SMO … enfin tous ces vilains gros mots qui font peur, axe principaux : Google et les comparateurs de prix. Nous sommes également présents sur les places de marché RDC et Pixmania. Bref, Je crois, les recettes classiques pour une petite structure qui démarre.

Mais surtout nous sacrifions une grande partie de nos ressources marketing dans les fiches produits du site. A titre d’exemple un produit nous coute environ 40€ à mettre en ligne. Je vous laisse faire le calcul sur un catalogue de 5000 produits.

Quels sont vos méthodes de travail vis-à-vis de la confiance de vos clients ? Les diamants et les bijoux proposés sur votre site sont des produits de luxe pouvant atteindre des montants colossaux. Quelles sont vos stratégies pour la livraison, le paiement, etc…

P.B. : Avant tout le suivi client : « à votre écoute nous pouvons toujours faire mieux »

Tout est dans la transparence. Nous indiquons nos délais de livraison clairement, et si un problème apparaît à la commande nous appelons ou mailons directement le client, le jour même ou le lendemain de sa commande… Quitte à annuler une vente pour éviter de plomber un baptême ou un mariage sur une erreur !

Nous joindre par téléphone est simple, facile… pas de standard de ligne d’attente ou autre et un numéro en 01 … 44 82 00 71.

Ensuite les services inclus :

Notre offre est vaste tant au niveau de nos services que dans le choix des modes de règlement :

30 jours satisfait ou remboursé, Remise à la taille offerte sur les bagues en cas d’erreur ou de changement de tour de doigt, Retour à nos frais, etc… Avec comme idée directrice de fournir un niveau de services sans défaut et élevé. Nous mettons en ligne les avis spontanés de nos clients, ca peut paraître bidonné mais nous avons gardé chaque mail envoyé… histoire de nous croire nous même :o) !

Et pour finir le paiement et le transporteur :

1x 3x, 4x, 10x , en chèque, CB, par le biais de crédit ( Receive and pay ) ou de Paypal

Et Le groupe LA POSTE et ses filiales Colissimo et Chronopost, qui malgré tous les médire assurent un
niveau de service très élevé.

Pour conclure, quel est votre objectif pour 2011 ? Et que pouvons nous vous souhaiter pour
y arriver ?

P.B. : Satisfaire encore plus de clients ! Nous devrions franchir le cap du Million d’Euro en 2011 avec un rendez vous incontournable qu’est Noel…. Pourtant le rythme de travail est déjà élevé et c’est une pression énorme que de croitre très vite (Nous avons fait 150 K€ en 2010) .. Je crois donc que nous souhaiter courage et patience sera le bienvenu :o)

Guide E-commerce : Et bien, merci Philippe ! Dans tous les cas, Buzzinessman et ses lecteurs vous souhaite tout le succès que vous pouvez espérer, et même bien plus. On aime tous quand l’e-commerce francophone bouge, alors continuons sur cet axe.

Questions / réponses

Si vous lecteurs vous avez une question à poser à Philippe sur son parcours ou sur Ocarat, n’hésitez pas à la laisser en commentaire à cet article, Philippe tentera de vous y répondre dans les plus brefs délais.

Ocarat sur Twitter : http://twitter.com/ocaratparis
Ocarat sur Facebook : http://www.facebook.com/Ocarat

Le site Ocarat : https://ocarat.com/

Nb : Pour ma part, je vous offre un petit coup de pouce référencement sans aucune valeur ajoutée, en ayant inscrit Ocarat sur mon annuaire des boutiques en ligne.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *