Fiscalité, luxe, drones : le shopping de l’actu

semaine ecommerce

Click contre mortar, la fiscalité du foncier en question

La Fédération du commerce et de la distributon (FCD) interpelle le nouveau gouvernement par voie de presse pour demander que soit réétudiée la fiscalité appliquée aux commerces physiques. Raison de la grogne ? L’organisation estime que les enseignes qui ont pignon sur rue sont défavorisées par rapport à leurs concurrents du Web, en raison des impôts locaux et de la taxe sur les grandes surfaces. Elle demande donc que les taux appliqués au foncier soient harmonisés avec ceux qui frappent les e-marchands.

LVMH va lancer son premier site e-commerce

Le leader mondial de l’industrie du luxe prépare sa première offensive sérieuse dans l’univers de la vente en ligne. LVMH ouvrira le 6 juin prochain le site 24Sevres.com, qui commercialisera directement les produits des grandes marques détenues par le groupe. 24Sevres.com, dont le nom fait référence à l’adresse physique du magasin Le Bon Marché, distribuera ainsi les vêtements de Vuitton, Dior ou Givenchy. La vente en ligne du luxe était jusqu’ici l’apanage de quelques spécialistes et des vitrines Web de grands magasins comme le Printemps ou les Galeries Lafayette.

Rendez-vous : Enjeux Ecommerce le 28 juin à Paris

Fin de ce tour d’horizon avec un rendez-vous fixé au 28 juin prochain. C’est à cette date que la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) organise la sixième édition de ses Enjeux Ecommerce. L’événement se tiendra au Studio Gabriel à Paris (VIIIe arrondissement). Il sera l’occasion de balayer les grandes tendances du Ecommerce, de dévoiler les derniers chiffres du secteur, d’assister à un concours de startups et d’écouter quelques grands noms du secteur comme Thierry Petit de Showroomprivé.

Conforama prend 17% de Showroomprivé

En parlant de Thierry Petit… on a appris vendredi dernier que le groupe Conforama venait de prendre une participation significative (17%) au sein de Showroomprivé. Toujours cotée sur Euronext, la plateforme devrait de ce fait profiter de synergies intéressantes avec le groupe du « confort pour tous », qu’il s’agisse de la logistique, des achats, ou de la mise en place d’un retrait en magasin. La transaction sera bouclée sous peu, après approbation des autorités de la concurrence.

Une livraison par drone à 150 Km !

Depuis l’annonce des premiers tests menés par Amazon et quelques startups américaines, le sujet de la livraison par drone fait sourire tous ceux qui estiment que le sujet n’a pas vraiment lieu d’être tant les obstacles réglementaires et les risques sont nombreux. Les progrès sont cependant bien réels ! Aux Etats-Unis, un groupe de chercheurs employé par l’autorité de régulation du transport aérien vient ainsi de conduire un test en conditions réelles. Elle a lancé un drone au-dessus du Texas pour un trajet d’environ 150 Km pour assurer le transport d’un paquet d’environ 2 Kg en direction d’un particulier. Colis livré à bon port !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *