Cashback, DOM-TOM… le shopping de l’actu

Clutter

Guide E-Commerce vous propose un nouveau tour d’horizon des actualités qu’il ne fallait pas manquer dans le secteur cette semaine. Cashback, livraison, stockage, les sujets qui touchent de près ou de loin à la vente en ligne ne manquent pas !

Amazon lance un programme de cashback

La firme de Jeff Bezos vient de mettre en place un nouveau levier de rétention au sein de son programme Prime. Aux Etats-Unis, Amazon propose en effet aux abonnés Prime de profiter d’un cashback de 2% sur les sommes transférées en direction de leur portefeuille sur le site. Autrement dit, l’abonné Prime qui charge 100 dollars sur son compte Amazon Balance pourra récupérer 2 dollars sur les achats réalisés a posteriori avec cette somme.

Le cashback ne fonctionne en revanche pas sur les achats réalisés en direct, qui profitent toutefois d’autres mécaniques d’incitation. Aux Etats-Unis, les cartes de crédit (Visa, Mastercard ou American Express) ouvrent accès à des coupons, des réductions ou du cashback chez la la plupart des grands marchands, dont Amazon bien sûr…

La formule, active immédiatement, s’appelle Amazon Prime Reload. Elle s’ajoute à une promotion récemment mise en place pour les foyers américains pouvant justifier de ressources limitées. On ne sait pas dans quelle mesure ces initiatives pourraient voir le jour dans d’autres pays.

Shopîles : livraison vers les DOM-TOM et crowdfunding

Les départements et territoires d’outre-mer soulèvent des problèmes bien spécifiques quand il est question de vente à distance. Il faut en effet gérer la livraison et les éventuels frais de douane. Les marchands font face à des frais d’expédition élevés, dissuasifs s’ils sont répercutés auprès des internautes. Pour compenser ces faiblesses, des acteurs se sont spécialisés dans la réception et la réexpédition de colis à destination de l’outre-mer.

Fondé par une guadeloupéenne, Shopîles exerce cette activité depuis 2012. Le site prépare le développement d’une interface de programmation pour les marchands. Il travaille également à la mise en place d’un abonnement Premium. Pour financer ces développements, il a fait un choix quelque peu inattendu : celui d’une campagne de financement participatif. A voir si les problématiques liées aux DOM-TOM vous intéressent !

Clutter lève 64 millions de dollars

Corollaire de la vente en ligne, le stockage temporaire apparaît comme un marché porteur. C’est en tout cas ce que laisse penser la levée de fonds réalisée par la startup américaine Clutter. Elle vient de réunir 64 millions de dollars auprès de fonds d’investissement réputés pour financer son développement. Sa promesse ? Clutter vient chercher vos marchandises et les emballe. L’ensemble est ensuite transporté vers un entrepôt et stocké en sécurité. Enfin, on vous ramène vos bien dès que vous le désirez. De quoi inspirer des professionnels de la logistique ?

550 000 euros pour Tentation Fromage

Y a-t-il un secteur qui échappera au phénomène des places de marché ? Difficile à dire, tant les sites de niche se multiplient, avec souvent de vrais succès à la clé. L’alimentation n’échappe pas à la règle. L’exemple de la semaine nous vient de la startup Tentation Fromage, qui vient d’annoncer un tour de table de 550 000 euros. Fondée en 2014, la société se revendique leader sur le segment du fromage en ligne. Elle propose un service de livraison permettant de s’approvisionner chez divers fromagers, et compterait déjà 5000 clients dans 30 pays.

« Notre mission est de reconnecter la génération hyperactive des 25-40 ans avec leur fromager de quartier en leur proposant des services adaptés à leurs nouveaux modes de consommation, comme la livraison à domicile, le drive mais aussi la possibilité de pouvoir commander 24/24 en quelques clics« , explique l’un des fondateurs.

tentation fromage

One Comment

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *